UCW - Le chant des Wallons



  Li Tchant dès Walons

    I.
    Nos-èstans
     fîrs di nosse pitite patrèye,
    Ca lådje èt long, on djåse di sès-èfants.
    Å prumî rang on l’ mèt' po l’ industrèye
    Et d’vins lès-årts èle riglatih ot’tant.
    Nosse tére èst p’tite, mins nos-avans l’ ritchèsse
    Dès-omes sincieûs qu’anôblihèt leû nom.
    Et nos-avans dès lîbèrtés timpèsse :
    Vola poqwè qu’on-z-èst fîr d’èsse Walon !

    II.
    Di nosse passé qwand c’èst qu’on lét l’istwére,
    On s’ rècrèstêye vormint a chaque foyou.
    Et nosse coûr crèh qwand c’èst qu’on tûze al glwére
    Di nos vîs péres qui n’avît måy pawou.
    C’èst gråce a zèls qui n’ djouwihans dèl påye.
    Il ont språtchî l’ inn’mi d’zos leû talon.
    On l’s-a r’clamé lès pus valiants qu’i-n-åye :
    Vola poqwè qu’on-z-èst fîr d’èsse Walon !

    III.
    On s’ veût voltî inte frés dèl Walon’rèye
    Et on-z-èst prèt' onk l’ôte a s’ diner l’ min.
    On fêt plêzîr bin sovint sins qu’on l’ dèye,
    Nouk ni s’ hågnêye qwand c’èst qu’i vout fé l’bin.
    Li tchårité qui mousse èl mohinète
    N'’î va qu’al nut' avou mèye précôcions.
    Li pô qu’on done on n’èl done qu’è catchète :
    Vola poqwè qu’on-z-èst fîr d’èsse Walon !

    IV.
    Pitit
     payîs, vos qu’a tant d’ grandeûr d’ åme,
    Nos v’s-inmans bin, sins qu’ nos l’ brèyanse tot hôt.
    Qwand on v’ kidjåse, ås-oûy montèt nos låmes
    Et nos sintans nosse coûr bate a gros côps !
    N’ åyîz' nole sogne èt vikez' è liyèsse,
    Di vos-èfants, lès brès' èt l’ coûr sont bons.
    Et nos-avans lès dj’vès fwért près dèl tièsse :
    Vola poqwè qu’on-z-èst fîr d’ èsse Walon !


    Théophile BOVY

    Avec l’aimable autorisation des Editions Herman Bauer